Cameroun - Douala: A cause des tensions de trésorerie, la Communaute Urbaine de Douala peine à payer ses factures auprès d’Hysacam, l’entreprise en charge de la collecte des ordures Imprimer
Mardi, 31 Octobre 2017 10:15
Le Conseil ordinaire de ladite communauté tenue le 26 octobre 2017 révèle un taux d’exécution du budget de 33% au 30 septembre 2017.La Communauté urbaine de Douala (CUD) traverse des tensions de trésorerie. C’est ce qui ressort du conseil ordinaire de ladite communauté tenue le 26 octobre 2017. Une séance consacrée à l’évaluation du niveau de mise en œuvre du budget au 30 septembre 2017. L’on apprend que la CUD n’a atteint qu’à peine 33% de taux d’exécution de son budget au troisième trimestre de l’année en cours, loin des 50% escomptés.

Une sous consommation qui s’explique par plusieurs contraintes. « Quand la trésorerie ne suit pas, on a des difficultés d’implémenter sur le terrain nos activités », justifie Fritz Ntone Ntone. Le délégué du gouvernement auprès de la CUD évoque un deuxième facteur lié aux procédures internes qui sont encore « un peu lourdes ». Une situation qui impacte sur le ramassage des ordures dans la cité.

Car en dépit de la facture qui n’a pas été révélée, la CUD est insolvable auprès de l’entreprise Hygiène et salubrité du Cameroun (HYSACAM). « C’est une situation qu’on doit résoudre le plus rapidement possible parce que si Hygiène et salubrité du Cameroun (HYSACAM) arrête pendant une semaine, c’est la pourriture à Douala et je souhaite qu’on n’y arrive pas et que très rapidement, on règle ses factures pour que l’entreprise reprenne ses activités», souhaite Fritz Ntone Ntone.

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live